dimanche 24 janvier 2016

La variante chilienne de Pierre RAUFAST




Pierre Raufast me faisait de l’œil depuis un moment et grâce à l'opération des matchs de la rentrée littéraire organisé par Priceminister, la variante chilienne est venue à moi et m'a accompagnée pendant de douces heures de lecture.


 Pascal, prof de littérature de 57 ans part en vacances avec Margaux, une jeune fille de 17 ans. Tout de suite, on pense au détournement de mineurs mais non pas du tout. Il l'emmène passer les deux mois d'été à la montagne, pour s'isoler, se ressourcer.
Et c'est tout doucement qu'on découvre ces deux personnalités, cette belle histoire d'amitié entre ces deux personnes passionnées par la littérature et l'écriture.
A Chantebrie, leur séjour est très vite marqué par la rencontre avec Florin, un personnage hors du commun. Florin est un collectionneur, collectionneur de pipes, de cailloux et puis surtout d'histoires.

Et là, déjà, il devient difficile pour moi d'en raconter davantage. La variante chilienne est un roman qui ne peut pas se raconter, c'est un livre à découvrir sans trop en savoir pour préserver au maximum la magie qui s'en dégage. 

Pascal, Florin et Margaux est un trio improbable, comme on en fait rarement. Au fur et à mesure de la lecture, on les cerne de plus en plus, ils se livrent à nous doucement mais de manière intense. 
J'ai ressenti beaucoup de poésie, de douceur dans la plume de Pierre Raufast sans oublier bien sûr les touches d'espièglerie qui m'ont beaucoup amusée.

 Je ne peux donc que saluer son talent pour m'avoir fait voyager ainsi. Ce roman m'a fait l'effet d'un bol d'air pur. Je suis arrivée dans cette vallée de Chantebriee et je m'y suis ressourcée. J'ai accompagné ces personnages et c'est avec impatience que tous les soirs, je les attendais, avec la promesse d'une belle histoire à découvrir. Je me suis sentie retomber en enfance, comme les enfants qui attendent leur histoire du soir. ça me faisait drôle, ça me faisait du bien.

Et c'est vraiment émue que je les ai quittés avec la sensation d'avoir fait une belle rencontre.

 Evidemment, je vous conseille de vous faire du bien en lisant ce roman qui m'a fait l'effet d'un OVNI; d'une bulle de bien-être.

Et puisqu'avec l'opération de Priceminister, j'attribue une note de 17/20.



9 commentaires:

  1. ahhhh, j'ai juste TROP envie de le lire... Je ne lis que des avis positifs. Ton billet est fabuleux. j'ai hâte de croiser la route de ce roman pour le plaisir de me ressourcer. Merci Faurelix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me remercieras quand tu l'auras lu :)

      Supprimer
  2. Bon ben je crois qu'il va aller dans ma wish !
    Je ne te remercie pas ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Quel talent de conteur ! J'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un conteur ce monsieur, on s'assoit et on l'écoute pendant des heures pendue à ses lèvres. Géniale comme sensation !

      Supprimer
  4. J'ai adoré ce deuxième roman, tout autant que le premier d'ailleurs. J'attends avec impatience un nouveau titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'attends l'occas' pour la fractale des ravioles, pareil mais différent ;)

      Supprimer
  5. Tu as fait une convaincue de plus. Ton billet me donne énormément envie de découvrir ce roman. Merci.

    RépondreSupprimer