mardi 14 avril 2015

Un océan d'amour de LUPANO et PANACCIONE


Un océan d'amour, c'est d'abord un bel objet.
Une BD en forme de boite de sardine, quelle belle promesse : je ne pouvais que craquer !

Un océan d'amour, c'est une belle histoire racontée sans aucune parole. Un parti-pris osé mais complètement réussi. Les images sont si parlantes qu'on ne ressent aucune frustration à la lecture.
Le graphisme est sublime, très expressif et m'a ravie, page après page.
On comprend tout de suite l'amour qui lie Monsieur et Madame. Un amour, construit depuis de longues années, à peine entaché par le quotidien.
Madame, petite bigoudène au caractère bien trempé, est profondément attachée à son petit mari. Chaque jour, elle lui prépare son petit-déjeuner et son panier pique-nique (avec la fameuse boite de sardines ) avant qu'il ne parte pêcher en mer.
Aussi, lorsque, ce jour-là, il ne revient pas, Madame ne se laisse pas envahir par le chagrin et part à la recherche de son mari.
Celui-ci, en pleine mer, accumule galère sur galère. Après avoir été pris dans les filets d'un énorme chalutier, il dérive désormais dans l'océan seul avec ses boîtes de sardine et une mouette.

L'histoire est donc très chouette mais ce n'est pas tout.

Un océan d'amour est en effet un album engagé. Lupano et Panaccione dénoncent des choses qui ne vont pas chez nous. En premier lieu, forcément, l'usage aberrant que nous faisons de la mer, entre l'exploitation trop intensive des fonds marins, le dégazage des paquebots en pleine mer, la disparition des poissons. Mais également un clin d’œil à la malbouffe de notre société. Des thèmes auxquels je suis extrêmement sensible et que Lupano et Panaccione défendent merveilleusement bien. (Merci!)

Et puis, un océan d'amour, c'est enfin sourire puis éclater de rire. Je ne résiste d'ailleurs pas au plaisir d'insérer la quatrième de couverture car elle est pour moi révélatrice du ton donné dans cet album magnifique.

 


J'ai donc vécu un excellent moment en compagnie de cet océan d'amour que je vous conseille très chaudement.


Et puisque cette BD demande à être notée, je lui attribue la note de 18/20.



6 commentaires:

  1. Chanceuse! Je l'ai encore feuilleté samedi... J'attends qu'il soit à la médiathèque.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout vient à point à qui sait attendre ;)

      Supprimer
  2. Toi aussi tu fais partie des nombreuses à être tombée sous le charme alors. Cette BD est assez irrésistible effectivement.

    RépondreSupprimer
  3. Énorme coup de cœur ! Cet album est hors catégorie en ce qui me concerne !

    RépondreSupprimer