lundi 10 février 2014

Le faire ou mourir de Claire-Lise MARGUIER


Voilà un roman WAOUH !, une lecture prenant aux tripes à tel point qu'il devient difficile d'en parler. 

C'est l'histoire de Damien, un jeune lycéen. C'est un garçon hypersensible, un ado en pleine crise, ayant du mal à se trouver, à s'imposer, à s’intégrer aux autres. Et comme si ce n'était pas déjà assez difficile comme ça, Dam est un ado incompris de ses parents.  Une proie facile, finalement... Et tout le monde autour de lui l'a très vite compris : méprisé par ses parents et sa sœur qui n'hésitent pas à se moquer ouvertement de sa sensibilité, moqué par les autres lycéens. Dur...
Un jour, après avoir été tabassé par une bande de skatteurs, Dam rencontre Samy, un jeune ado gothique qui le secoure sans hésiter.
C'est le début d'une belle histoire. Dam se fait de nouveaux amis, découvre le bonheur d'être accepté tel qu'il est, d'être écouté, de se sentir bien... enfin !
Pourtant, ses nouvelles fréquentations ne plaisent pas à ses parents qui persistent dans leur étroitesse d'esprit et interdisent à Damien de voir sa bande de copains.

Voilà un livre dans lequel on rentre immédiatement. 
Ce livre m'a tellement touchée que je l'ai lu avec la sensation d'être une éponge, essuyant douloureusement les quolibets, m'ouvrant ensuite avec joie et soulagement aux autres, me sentant enfin comprise, me souvenant de cette étape si particulière de l'adolescence, de l'importance des rencontres qui font grandir.
L'amitié entre Dam et Samy, les liens qui se tissent entre eux sont exprimés avec beaucoup de finesse. Ce sont deux jeunes qui s'apportent mutuellement. Ils grandissent ensemble, s'enrichissant des différences de l'autre, apprenant à se connaître et j'ai trouvé cela très beau.

Toutefois, ce roman ne se cantonne pas à une histoire d'amitié entre lycéens. Il est bien plus fort que cela. Plusieurs thèmes sont abordés, l'homosexualité, l'incompréhension et la perplexité des adultes face au monde adolescent, les douleurs de l'adolescence...
Et là, j'ai été épatée par les qualités de l'auteur à traiter ces sujets. Une très belle performance !
Au final, ce court roman se révèle un très grand roman, riche, très riche : une belle écriture, des thèmes traités avec force, beaucoup d'émotions.
Un roman, qui, d'ailleurs, se termine magistralement. Je ne peux que l'évoquer évasivement car cette fin m'a littéralement soufflée et je ne voudrais rien gâcher. Mais sachez qu'une fois ce livre fermé, il est impossible pour moi d'oublier.

Pour conclure donc, vous l'avez compris, il s'agit d'un roman d'une intensité rare à lire en apnée, d'une traite, intensément.




Ce livre, je l'ai lu avec Solessor qui, comme moi, a eu une grosse claque en le lisant. L'avis de Solessor ;)



4 commentaires:

  1. Une grosse claque, oui, j'ai été soufflée par les émotions qui se succèdent à la lecture de ce livre, qui restera sans aucun doute dans mes favoris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chouette lecture commune, n'est-ce-pas !

      Supprimer
  2. C'est chouette de voir que tu as aimé ce livre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Surtout que c'est chez toi que j'avais gagné ce livre. J'ai mis du temps à le sortir de ma PAL mais quel plaisir !

      Supprimer